fbpx
L’avenir de l’énergie hydraulique en 4 points clés

L’avenir de l’énergie hydraulique en 4 points clés

L’énergie hydraulique est une énergie produite par la force liée au déplacement de l’eau (Courants Marins, Vagues, Cours d’eau, Chutes d’eau). Cette énergie mécanique peut-être convertie en électricité (aussi connue sous le nom d’hydroélectricité ) dans une centrale hydroélectrique.

À l’heure actuelle, l’énergie hydraulique est la première source d’énergie renouvelable pour produire de l’électricité en France. Depuis la mise en place de la loi grenelle de l’environnement, les filières énergétiques doivent accentuer leurs efforts sur le développement de modes de production d’électricité permettant de réduire les émissions de CO2. L’hydraulique est au coeur de cette stratégie. Cependant, les résultats liés au développement de l’énergie hydraulique entre 2006 et 2020 sont modérés car en termes de production, on a constaté une augmentation de 10%.

Pour s’imposer face à des modes de production d’électricité polluants, l’hydraulique doit encore relever de nombreux défis. En effet, la préservation des cours d’eau entraîne un développement limité de nouvelles centrales hydrauliques. Il est ainsi important, dans un premier temps, de rénover et moderniser celles existantes ou bien inventer des nouvelles centrales pouvant répondre à de nombreuses contraintes. Par ailleurs, les énergies marines présentent un potentiel important pour développer la production d’hydroélectricité dans le futur. Enfin le développement du petit hydraulique dans les zones rurales mérite un attention particulière même si ce mode de production présente ses limites. Nous verrons dans cet article quelles sont les perspectives innovantes pour faire face à ces challenge.

Rénover les centrales hydrauliques existantes

Rénover les centrales pour répondre à des contraintes de flexibilité, de résistance et de rendement énergétique est un enjeu crucial. En effet, les décisions ne sont pas en faveur du développement de nouveaux ouvrages. Pour répondre à ces problématiques, les transformations visent à rendre les centrales du futur intelligentes afin qu’elles puissent se surveiller elles-mêmes avec des capteurs, qu’elles puissent aussi communiquer de l’information aux techniciens de maintenance à travers un système de signalisation.

Transformer les centrales existantes implique aussi d’améliorer les systèmes de commande avec plus de logique et moins de surcharge d’opérations de calculs. Une prise en charge de langages informatiques de haut niveau comme le C ou le Java peut permettre une mise en service simplifiée de capteurs ou de nouvelles interfaces.

Enfin, il est important de permettre aux centrales d’être plus puissantes, compactes et silencieuses. Pour cela, il faut réfléchir à leur conception. Les dernières innovations comportent des réservoirs optimisés pour le dégazage qui réduit le volume de fluide jusqu’à 80 %.

Les énergies marines pour développer le potentiel de l’hydraulique

energie marine energie marine Hydraulique

Qu’est- ce que l’énergie marine ? L’énergie marine provient des mouvements liés aux courants marins, aux marées ou de l’exploitation d’autres sources telles que les différences de températures entre les eaux, l’osmose ou encore la biomasse marine. Les énergies marine n’émettent pas de gaz à effet de serre.

Il est possible de pouvoir produire de l’hydroélectricité à partir des énergies marines. L’avantage d’utiliser l’eau des océans est de préserver les cours d’eau. Par ailleurs l’océan représente 70 % de la planète et abrite des sources d’énergies incroyables et peux utilisées.

Néanmoins, hormis l’utilisation d’hydroliennes, le développement des énergies marines est assez limité en raison de technologies existantes pas suffisamment mises au point.

Cependant, nous nous attendons à voir une augmentation de la consommation énergétique nationale par les énergies marines dans le futur. Nous allons accorder une importance particulière à l’hydrolienne dans la prochaine section.

L’hydrolien, une source d’énergie prometteuse pour produire de l’hydroélectricité.

hydrolienne hydrolienne Hydraulique

Nous parlions des hydroliennes dans la partie précédente de l’article, et nous avons voulu rédiger une partie spécifiquement sur ce sujet car l’hydrolien représentera une part importante du mix énergétique dans le futur, en France et en Europe.

Une hydrolienne correspond à une turbine qui va exploiter l’énergie cinétique générée par les courants marins pour créer une énergie mécanique pouvant être convertie en hydroélectricité.

La densité de l’eau étant 1000 fois supérieure à celle de l’air, les courants marins vont constituer une ressource très considérable pour produire plus d’énergie cinétique et donc plus d’électricité qu’une éolienne (pour une taille inférieure).

Cependant, certains défis sont à relever pour exploiter davantage ce système de production énergétique, entre autre : Coût de production et installation, résistance à l’érosion, entretien, protection de la faune et de la flore.

Les petites centrales hydrauliques

petite hydraulique petite hydraulique Hydraulique

Par définition, une petite centrale hydraulique est une centrale électrique permettant de produire de l’hydroélectricité à petite échelle. L’intérêt majeur de ce mode de production est qu’il se gère au niveau local.

Ainsi, les revenus de la production électrique seront distribués aux populations locales via le budget de la ville.

La petite hydroélectricité représente 10% de la production hydraulique. Dans le cadre de la transition énergétique, le gouvernement à lancé un appel d’offres en 2018 sur la petite hydroélectricité dans le but d’attribuer 105 MW de puissance hydroélectrique pour ce mode de production.

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien suivant.


Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux pour en discuter avec votre entourage.

Fermer le menu